Séries and fantasy

Mes coups de cœur télé, ciné et littéraires...

02 septembre 2012

Homeland - saison 1

homeland_promo

Homeland est une série américaine, diffusée sur Showtime. Elle compte pour le moment une seule saison, mais a été renouvelée pour une seconde.

Nicholas Brody est un Marine qui revient aux Etats-Unis après 8 ans de captivité en Irak. Alors que tous le croyaient mort, il est délivré lors d'une opération commando et célébré comme un héros à son retour. Carrie Mathison, un agent de la CIA, qui sait qu'un soldat américain a été retourné par l'ennemi, est persuadée qu'il s'agit de Brody et elle fait tout pour prouver qu'il est devenu un danger pour la sécurité nationale.

Après avoir énormément entendu parler de cette série, je me suis lancée dans les 12 épisodes composant la première saison. Annoncée comme l'une des meilleures nouveautés de la rentrée 2011, elle était assez intrigante. Au final, j'ai bien aimé, même si je n'ai pas trouvé ça aussi extraordinaire qu'annoncé.

Homeland

Au niveau des acteurs, rien à redire. Ils assurent tous dans leurs rôles respectifs et sont parfaitement crédibles. Dans les rôles principaux, on retrouve Damian Lewis (Brody), Claire Danes (Mathison) et Mandy Patinikin (Saul Berenson). Niveau action, c'est plus limité. Le rythme est assez lent, mais ça colle à l'histoire, plus axée sur le côté psychologique.

Tout le long des 12 épisodes, des indices sont distillés pour qu'on change d'avis sur l'implication de Brody. Après 8 années de captivité, son retour à une vie normale est difficile. Il retrouve sa femme, qui après l'avoir attendu plusieurs années, entretenait une relation avec un autre soldat, sa fille qui vit une adolescence difficile et son fils qui se souvient très peu de lui. Les tensions au sein de la famille sont plutôt bien vues et réalistes.

homeland-family

On apprend au fur et à mesure ce que Brody a vécu pendant 8 ans et des retournements de situation nous font constamment changer d'opinion à son sujet. Son personnage reste néanmoins attachant tout au long de la saison.

Quant à Carrie Mathison, j'avoue que j'ai eu beaucoup de mal avec le perso. Son côté paranoïaque a fini par me saouler. Sa relation avec son mentor, Saul Berenson, est pas mal par contre. Mais elle est vraiment trop prise de tête et n'est pas attachante du tout. C'est dommage car une bonne partie de l'histoire repose sur elle.

homelands

J'ai été très déçue par la fin... ça m'a un peu fait l'effet "tout ça pour ça ?". J'ai eu l'impression que les scénaristes n'avaient pas osé aller jusqu'au bout de leur idée. C'est dommage parce que tout tombe à plat au final. Soit ils n'ont pas osé, soit la série ayant été renouvelée pour une deuxième saison, ils ont gardé des cartouches pour la suite. Si c'est le cas, c'est dommage car on perd vraiment en intensité dans le dernier épisode, qui aurait pourtant dû être l'apothéose. Toutes les pièces du puzzle étaient là pour que ce soit le cas, mais on en est loin.

Au final, une bonne série, qui malheureusement se perd en route. Sa très bonne réputation est un peu surfaite. C'est dommage car le point de départ est vraiment bien.

66965440

Et j'en profite pour rattacher cet article au challenge 50 états, 50 billets... La série est filmée en grande partie à Charlotte, en Caroline du Nord.


Commentaires sur Homeland - saison 1

    Moi aussi j'en ai beaucoup entendu parler... J'essaie de jeter un petit coup d'oeil.

    Posté par ynausicaa, 06 septembre 2012 à 19:14 | | Répondre
  • La bande annonce de la série (et le tapage qu'il y a autour de la reprise de cette série) me tentait bien. Mais à la lecture de ton billet, je ne vais pas me précipiter, j'ai pas mal d'autres choses à voir !
    Hop, billet ajouté !

    Posté par Sofynet, 08 septembre 2012 à 15:47 | | Répondre
Nouveau commentaire