Séries and fantasy

Mes coups de cœur télé, ciné et littéraires...

29 juin 2012

Sense and sensibility (version BBC 2008)

51DiGkjrFIL

En ce moment, sur Arte, il y a un cycle Jane Austen... autant dire que je me régale tous les jeudis soir ! Cette semaine a été diffusée la version BBC de 2008 de Sense and sensibility (Raison et sentiments). J'ai déjà parlé du film de Ang Lee (datant de 1996) sur ce blog, que j'adore. Je suis fan de l'histoire et du casting... mais j'avais envie de revoir cette version télé. Même s'il manque Hugh Laurie et Alan Rickman (si, si, c'est important !) dans cette adaptation, j'ai dévoré avec plaisir les 3 épisodes.

A la mort de leur père, les trois soeurs Dashwood doivent quitter le domaine de Norland, hérité par leur demi-frère qui s'y installe avec sa femme. Elles déménagent dans le Devonshire, dans un petit cottage appartenant à un cousin de leur mère. La belle-mère de ce dernier est bien déterminée à les marier rapidement, mais le coeur de l'aînée la porte vers Edward Ferrars et la cadette succombe rapidement à Willoughby, un jeune gentilhomme.

raisons

Je dis régulièrement que je n'apprécie pas plus que ça les grandes histoires romantiques, mais je fais une exception pour les adaptations de pas mal de romans anglais. Cette version de Sense and sensibility est vraiment très bien fichue. Elle est plus longue que le film de Ang Lee, ce qui lui permet de développer certains aspects et d'ajouter quelques personnages absents du film.

Les acteurs sont très bien choisis, notamment en ce qui concerne Elinor et Marianne Dashwood. Le côté posé et raisonnable d'Elinor transparaît complètement dans le jeu et les tenues de Hattie Morahan. Celui beaucoup plus enflammé de Marianne est bien interprété par Charity Wakefield... même si je la trouve plus tête à claques que Kate Winslet dans le film.

cap002

Au niveau du casting masculin, nous retrouvons Dan Stevens dans le rôle d'Edward, David Morrissey dans celui du colonel Brandon et Dominic Cooper dans celui de Willoughby. C'est pour ce dernier que j'ai un petit regret. Je ne le trouve pas séduisant et j'ai du mal à accrocher au personnage, même avant sa trahison envers Marianne.

vlcsnap_2010_07_24_15h29m48s205

Par contre, le colonel Brandon, je suis fan. Je l'adore dans le film (sous les traits d'Alan Rickman), mais David Morrissey est parfaitement à la hauteur et il apporte un charme indéniable au personnage. Je craque... et il a une voix presque aussi sexy que celle d'Alan ;o))

vlcsnap_2010_07_24_15h29m41s116

Les décors et les costumes sont très bien restitués et on se laisse entraîner avec plaisir dans l'histoire. J'ai particulièrement aimé les paysages sauvages du Devonshire autour du cottage. La réalisation ne vaut pas celle de Ang Lee, mais c'est une version télé, ce n'est donc pas gênant.
Je reprocherais peut-être juste un certain manque d'humour, même si certains personnages bien stupides (je pense notamment à Anne Steele) en apportent une petite touche. En fait, il me manque l'humour pince sans rire et désespéré de Mr Palmer ;o)) Dans cette version, il ne sert absolument à rien alors que, dans le film, même s'il n'est pas présent souvent, il apporte beaucoup (et oui, je suis complètement objective et ce n'est pas du tout parce qu'il est interprété par Hugh Laurie ;o).

cap004

Quant à Edward Ferrars, il est assez différent de celui de Hugh Grant dans le film. Il est moins coincé... mais j'aime bien les deux versions du personnage ! ;o)

Une version réussie du roman de Jane Austen, comme la BBC sait si bien le faire.


Commentaires sur Sense and sensibility (version BBC 2008)

    j'avais hésité mais ton billet me confirme de la regarder malgré tout, il y a quand même david morrissey

    Posté par niki, 30 juin 2012 à 19:44 | | Répondre
Nouveau commentaire