Séries and fantasy

Mes coups de cœur télé, ciné et littéraires...

06 octobre 2011

Les sentiers de la perdition

affiche_w434_h_q80

Les sentiers de la perdition est un film de Sam Mendes, sorti en 2002.

Chicago, 1930 ; en pleine prohibition, Michael Sullivan est un tueur professionnel au service de John Rooney, chef de la pègre irlandaise, qu'il considère comme son père spirituel. Un soir, le fils aîné de Michael est témoin d'un meurtre commis par le fils de Rooney, Connor. Ce dernier veut que tous les témoins soient éliminés. Commence alors une longue fuite pour Michael et son fils.

ph6_w434_h_q80

Servi par un excellent casting et une histoire prenante, ce film est très réussi. Tom Hanks est assez étonnant dans le rôle de ce tueur qui doit fuir avec son fils, que finalement il ne connaît pas. Plus qu'un film sur la mafia, Les sentiers de la perdition est un voyage initiatique pour un père et son fils qui n'ont jamais communiqué, une sorte de rédemption. Michael réalise qu'il ne veut pas que son fils mène la même vie que lui, et leur fuite est une chance d'échapper au monde violent du Chicago de la prohibition.

ph7_w434_h_q80

Très sombre et parfois violent, ce film présente des personnages intéressants, en proie à de nombreux démons. Tom Hanks n'est pas le seul à tirer son épingle du jeu... Paul Newman, Daniel Craig, Jude Law et le jeune Tyler Hoechlin sont formidables.

ph4_w434_h_q80

Un très bon polar, noir, sombre, violent... à découvrir !


Commentaires sur Les sentiers de la perdition

  • je ne l'ai pas pu à sa sortie, je me demande pourquoi d'ailleurs, mais ton billet me donne envie de le découvrir

    Posté par niki, 07 octobre 2011 à 09:49 | | Répondre
  • effectivement, un excellent polar, curieusement peu cité.

    Posté par Alice In Oliver, 07 octobre 2011 à 10:17 | | Répondre
  • je l'avais vu mais j'avais trouvé qu'il y avait des longueurs dans ce film. là tantôt j'ai vu un bébé mode d'emploi c'était sympa et il y a quelque temps j'ai vu un film que j'ai bien aimé "plus jamais" avec Jennifer LOPEZ; c'était sur les femmes battues et puis on n'a revu aussi "merlin l'enchanteur" tu nous avais données envie de le revoir Caro et moi avec le petit hibou et son fou rire.

    Posté par noisette27, 09 octobre 2011 à 19:32 | | Répondre
  • @ Noisette

    le fou rire d'Archimède fait toujours son petit effet ;o))
    bises

    Posté par Eirian, 09 octobre 2011 à 19:36 | | Répondre
Nouveau commentaire