Séries and fantasy

Mes coups de cœur télé, ciné et littéraires...

28 février 2010

épées...

Un article un peu atypique qui se rattache à ma seconde passion, la fantasy... il faut bien que, de temps en temps, je justifie le nom complet de ce blog ! ;o)
Bref, je m'attaque à un petit récap des épées célèbres à travers l'histoire et la littérature. On se rend compte qu'il en existe pas mal, avec des pouvoirs ou des caractéristiques divers.

66466655

L'épée est le complément indispensable du guerrier et du héros des mondes fantastiques. Elle est le prolongement essentiel de son bras et elle partage toutes ses aventures. L'Histoire et les histoires ont retenu quelques épées aussi célèbres que leurs propriétaires : Joyeuse, Durandal, Narsil, Tranche-Dragon, Stormbringer, Dard, l'Epée de Vérité et bien évidemment Excalibur.

Joyeuse
Joyeuse était le nom de l'épée de Charlemagne. D'après la légende, son pommeau comportait plusieurs reliques, dont un morceau de la Sainte Lance.

joyeuse

Durandal
Tout le monde connaît la légende tournant autour de Roland, le compagnon d'armes de Charlemagne. Il possédait une épée qui est entrée dans la légende, Durandal. Bon elle n'avait rien de magique celle-là... mais j'y arrive !! ;o))

66615908

Stormbringer
Stormbringer est l'épée magique d'Elric, le héros de la saga de Michael Moorcock. Elric est l'empereur de Melnibonée, c'est un sorcier-guerrier. Albinos, il est de constitution très faible et prend des drogues pour tenir le coup.
Son épée vole la force de ses ennemis pour la lui restituer et lui permettre de mener des combats. Mais elle le domine complètement et adore se rassasier des âmes de ses compagnons qu'elle tue les uns après les autres sans qu'il ne s'en rende compte, aveuglé par la soif de sang de son arme.
Son dernier compagnon d'armes, Tristelune, se sacrifie en se jetant sur l'épée, pour lui permettre de finir son oeuvre contre le Chaos. Dans ce nouveau monde qu'il a créé, Elric n'a pas sa place mais il n'a plus la force de se défendre. Stormbringer s'élève donc, rit et le tue, savourant son âme.
C'est un peu glauque, mais la saga est majeure dans la littérature fantastique et Stormbringer un personnage à part entière.

66616292_small

Tranche-Dragon
Elle apparaît dans la saga de Lancedragon. Il s'agit de l'épée de Tanis Demi-Elfe, arme légendaire qui appartenait autrefois au général elfe Kith-Kanan.
Tranche-dragon prévient son propriétaire de la proximité d'un dragon, en émettant un bourdonnement désagréable aux oreilles du cracheur de feu. Si le dragon est vraiment trop proche, l'arme s'auréole d'une lueur blanche et son bourdonnement s'amplifie pour devenir menaçant aux yeux de ce dernier. Cette lame elfique, en acier parfait, est parcourue de runes magiques d'une grande puissance. De plus, son équilibre est parfait et sa finesse hors pair.

66616423

Narsil et Andúril
Narsil apparaît dans le Seigneur des Anneaux de Tolkien. Elle est l'épée d'Elendil, forgée pendant le Premier Age. Elle fut brisée quand Elendil mourut au Siège de Barad-dûr et c'est avec un de ses morceaux qu'Isildur coupa le doigt de Sauron et s'empara de l'Anneau.
Elrond prédisait qu'elle ne serait pas reforgée avant que Sauron ne réapparaisse et que l'Anneau ne soit retrouvé. À la chute des Royaumes du Nord, les tronçons furent préservés à Rivendell. Il les confia à Aragorn quand celui-ci atteignit l'âge adulte, et elle fut finalement reforgée et rebaptisée Andúril quand la Compagnie de l'Anneau fut formée au début de la Guerre de l'Anneau. Ca c'est la version officielle, celle de Tolkien. Pour ceux qui ont vu le film, une autre version a été privilégiée. Elrond fait reforger l'épée et l'apporte à Aragorn avant que celui-ci ne pénètre dans le Chemin des Morts.

66617076_small

Excalibur
L'épée par excellence... celle à laquelle on pense tout de suite !!
Donnée par la Dame du Lac, elle a d'abord appartenu à Uther Pendragon mais celui-ci n'était pas digne d'être le roi unificateur de tous les peuples d'Angleterre. Fichée dans la pierre, elle a longtemps attendu le vrai roi qui saurait unir tous les chefs anglais.
C'est bien sûr Arthur qui a retiré l'épée de la pierre et qui, avec l'aide précieuse de Merlin, est devenu le roi longtemps attendu. Elle est le symbole de sa royauté et elle l'a suivi dans la tombe après son combat contre Mordred. Placée à ses côtés, elle l'a accompagné en Avalon. Une autre version de la légende veut que Excalibur ait été rejetée dans le lac et récupérée par La Dame du Lac, qui la conserve en attendant le retour du roi.

66676952_small

Dard
L'épée de Bilbo qui l'a offerte à Frodo lorsqu'ils se sont retrouvés à Rivendell au début du Seigneur des Anneaux. Elle devient bleutée lorsqu'il y a des orques à proximité... ce qui va bien servir dans les Mines de la Moria !

66677749_small

Posté par Eirian à 23:20 - fantasy - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires sur épées...

    épatant cette chronique sur toutes les épées légendaires - j'aime beaucoup.
    Mais dis moi = tu es sûre pour "Excalibur" ? en principe, la légende dit qu' elle a été rejetée dans le lac où la dame du lac l'a reprise et la garde jusqu'au retour du roi.

    Posté par niki, 01 mars 2010 à 10:01 | | Répondre
  • @ Niki

    Il existe plusieurs versions pour Excalibur... j'ai effectivement déjà lu que la Dame du Lac l'a reprise en attendant le retour du roi. Je vais modifier dans l'article.

    Posté par Eirian, 01 mars 2010 à 10:13 | | Répondre
  • Merci pour ce petit article fort intéressant ! Pour une fan de fantasy, c'est toujours un plaisir ce genre de petit rappelr *__*

    Posté par KittKat, 01 mars 2010 à 20:38 | | Répondre
  • @ KittKat

    si j'ai le courage, cet article inaugurera un cycle sur la fantasy... avec présentation des types de personnages récurrents, etc.

    Posté par Eirian, 01 mars 2010 à 22:32 | | Répondre
  • Wow... super cet article ! Et je suis entièrement d'accord pour que tu nous fasses un cycle sur la Fantasy !!!

    Posté par Chonchon, 02 mars 2010 à 10:46 | | Répondre
  • tout à fait d'accord avec chonchon

    Posté par niki, 02 mars 2010 à 17:10 | | Répondre
  • je vois donc ce qu'il me reste à faire... ;o))

    Posté par Eirian, 02 mars 2010 à 17:30 | | Répondre
  • bravo encore pour ce nouvel article. c'est vrai qu'à te lire on n'a envie d'en découvrir un peu plus encore sur ce genre de littérature

    Posté par noisette27, 06 mars 2010 à 21:55 | | Répondre
  • Pour information, Uther et Arthur étaient rois des Bretons, et non des Anglais !!! Même si ces derniers en ont récupéré la légende au cours du bas Moyen-Âge (à la suite de l'œuvre de Geoffroy de Montmouth notamment, qui lui était Gallois), Arthur a passé son existence a lutté contre les Angles et les Saxons qui envahissaient son royaume : la Bretagne, c'est-à-dire la partie sud de l'actuelle GRANDE-BRETAGNE, qui est devenue, suite à la défaite des Bretons, l'actuelle Angleterre (voir les sources galloises du cycle arthurien : le Mabinogi). Arthur se retournerait "dans son île" s'il savait qu'on le prend pour un Anglais !!! Il est d'ailleurs sensé, selon la légende bretonne, revenir un jour unir tous les Bretons pour libérer enfin le pays des Saxons. Seuls les terres de l'extrême Ouest sont restées celtiques, actuellement le Pays de Galles (Cymru) et la Cornouaille Brittanique (Kernow).

    Posté par Artomaglos, 07 février 2014 à 07:11 | | Répondre
Nouveau commentaire